Publié dans CHRONIQUES

J’adore! Cuisine pour les gamers

 

Comme vous le savez (enfin je pense ^^), j’adore les livres de cuisine, mais également le monde du cinéma, des jeux vidéo. Et aujourd’hui ça tome bien, puisque je vais pouvoir vous parler des deux à la fois avec ce livre juste généralissime. J’adore ! la cuisine pour les gamers.

J’avais déjà adoré le livre J’adore ! Cocktails pour les geeks, également aux éditions Solar, donc forcément je ne voulais pas passer à côté de cette petite merveille.

C’est bien connus les gamers ou les geeks, ne sont pas forcément à l’aise avec une poêle ou une casserole, et bien c’est terminer, car voici enfin un livre de recettes adapté à nos amis gamers, spécialement inspirés des jeux vidéo.

Tout un tas de recettes gourmandes, amusante et originales, qui séduiront même les récalcitrants des consoles. Toutes les licences qui rythment vos journées de jeu vont à partir de maintenant s’installer dans votre cuisine, car les recettes vont de l’apéro, jusqu’aux desserts, sans parler bien évidemment des plats qui mettent l’eau à la bouche.

Vous allez donc pouvoir mettre votre plus beau tablier et commencer à cuisiner des recettes plus drôles et originales les unes des autres, comme les Tacos GTA V, le burger FIFA, le homard thermidor des Sims, les smoothies Mario Kart ou les macarons PAC-MAN.

Ce livre en épatera plus d’un j’en suis certaine, je pense que beaucoup désormais passeront moins de temps sur la console et beaucoup plus de temps en cuisine, c’est idéal quand on peut allier plaisir et gourmandise.

Encore un énorme merci aux éditions Solar pour ce livre, qui à trouver sa place entre mes livres de cuisine et mes jeux vidéo.

Publié dans CHRONIQUES

J’adore, les tapas

Les éditions Solar nous reviennent avec un livre qui sent bon l’été et la facilité.

J’adore les Tapas, parfait pour un simple apéro ou même un repas complet, idéal en toute occasion, en solo, entre amies, en famille, il y en a pour tous les goûts.

Dans ce livre vous allez pouvoir retrouver tout un tas de recettes, aussi succulente les unes que les autres, des recettes simples, même si certaines sont un peu plus élaborés que d’autres, elles restent à la portée de tous, même de celui qui n’est pas forcément à l’aise en cuisine.

Les tapas sont issues de la gastronomie espagnole, qui est une cuisine riche en aliments, en épices également, mais elle est surtout connue pour sa convivialité, sa gourmandise et ses produits qui vous font voyager, sans quitter votre maison.

Dans cet ouvrage vous retrouverez des recettes que l’on connaît tous, mais également d’autres que l’ont ne trouve pas forcément dans n’importe quel livre de cuisine. Comme par exemple les Albondigas, qui sont des boules de viandes de bœufs aux épices, mais aussi des Bombas de patata des boules de pommes de terre au lard et fromage, il y a également des recettes plus communes, comme les chaussons au thon, les brochettes de crevettes, et la vraie recette de la tortilla ( hum ^^) .

Comme dans les autres livres de la collection « J’adore ! » vous retrouvez une page avec les mesures utiles et les différentes températures du four, indispensable pour la cuisson de vos tapas.

En bonus pour les plus gourmands, il y a 4 recettes en plus à la fin du livre, la recette de la sangria espagnole, du granité à la pomme, du gaspacho et des tartelettes asperges et jambon cru.

En bref un livre remplit de soleil qui donne plus qu’envie de se mettre à table et de ne plus en bouger. Une envie aussi de cuisiner, d’en mettre pleins la vue à de futurs invités, mais surtout de changer de nos traditionnels plats français !!

Un grand merci aux éditions Solar pour ce livre plein de saveurs, qui amènera le soleil dans ma cuisine.

Publié dans CHRONIQUES

Là où je me suis retrouvée

31906955_339058709950714_6461328815619571712_n

 

Hello les petites fées,

Aujourd’hui je viens vous parler d’un livre que je voulais absolument lire depuis des mois, Là où je me suis retrouvée. C’est chose faite, mais malheureusement je n’ai pas été transporté ni emballé par cette lecture, je vais vous expliquer pourquoi.

Pourtant le résumé me plaisait énormément, c’est l’histoire d’une jeune fille, Taliah, qui a été élevé par sa mère et n’a jamais connus son père, sa mère refusant de lui en parler.

Mais à l’âge de 13 ans elle découvre dans la chambre de cette dernière, une boîte de souvenirs sur un groupe de rock qui a pour leader Julian Oliver, et Taliah se met en tête que peut-être Julian serait ce père qu’elle n’a jamais connu. Elle va donc lui écrire des centaines de lettres, qui malheureusement resteront sans réponses. Qu’elle surprise, quand quelques années plus tard Julian Oliver débarque chez elle en lui disant qu’effectivement il est bien son père et qu’en plus il faut qu’elle l’accompagne pour aller à la rencontre de son grand-père mourant…. Le destin lui offre une chance qu’elle va saisir, elle décide de tout quitter pour aller à la rencontre de cette famille dont elle ne connaît rien !

Voilà donc le résumé de cette histoire, qui pourtant était plus que prometteuse, mais malheureusement pour moi cette lecture s’est révélée mitigée. Bien sûr cet avis n’engage que moi, il arrive malheureusement que certains livres ne soient pas des bonnes lectures.

Pour moi l’élément principal, pour une bonne lecture, c’est les personnages, il faut pouvoir accrocher au personnage principal, pouvoir s’identifier justement à ce personnage, et c’est ce que je n’ai pas réussi à faire, j’ai trouvé le personnage de Taliah sans âme, immature, caractérielle… dès les premières lignes j’ai su qu’avec elle ça n’allait pas fonctionner, et au final je ne me suis pas trompée. Pareil pour les autres personnages comme la maman de Taliah ou même Harlow sa meilleure amie qui m’était vraiment insupportable !!

Ensuite il y a aussi certains passages du livre qui pour moi été bien trop long, quand quelqu’un sonne à la porte on ne met pas 5 pages pour ouvrir à la personne, je pense que dans la réalité la personne serait parti depuis bien longtemps ! Bon malgré ses points négatifs, il y a quand même, rassuré vous, des points positifs. Comme par exemple la relation de Tal et son père, cette première rencontre toute en émotion, mais également la rencontre avec la famille de Julian, j’ai trouvé ses moments vraiment beaux, tout en douceur, j’aurais aimé en savoir plus aussi sur la relation Julian et Lena, car pour moi leur histoire était beaucoup plus passionnante que l’histoire du livre.

En bref, vous l’aurez comprit , ce roman me laisse perplexe, je pense que j’avais des attentes trop élevées concernant ma lecture, et de ce fait je n’ai pas accroché. Je suis déçue également de ne pas avoir retrouvé l’émotion du premier roman de l’auteure, Le vide de nos cœurs !!

Un grand merci aux éditions Hugo New Way, pour ce livre, j’espère qu’il plaira à d’autres lecteurs.

Publié dans CHRONIQUES

You Kill Me Boy, Saison 1

31895144_338321340024451_8187812837188435968_n

Hello les petites fées, 

Je reviens aujourd’hui avec la new romance You Kill Me Boy, dont vous avez sûrement entendu parler sur la toile. Je dois dire que j’ai vraiment adoré cette lecture, j’ai même eu du mal à le refermer, tellement j’avais hâte de savoir le dénouement de cette histoire.

Bon il faut aussi que je vous parle de cette couverture, qui est juste à tomber, non ? Elle attire le regard directement, et je dois avouer que c’est cette première couverture qui m’a attiré dans un premier temps, et ensuite le résumé d’une histoire digne d’After, de la très talentueuse Ana Todd ( d’ailleurs j’ai remarqué énormément de similitudes avec After).

Il y a plus d’un an, Alexandra, dit Lexie à eu un grave accident de voiture. Dans cet accident elle a perdu Nate, son meilleur ami mais aussi son unique amour. Après le deuil vient la culpabilité car c’est elle qui conduisait ce soir-là. Elle décide de noyer son chagrin dans les soirées, l’alcool et la drogue, la descente aux enfers commence pour Lexie, jusqu’à ce que son père lui impose un ultimatum. C’est soit la maison de repos, forcé, soit un séjour chez sa grand-mère à Mary Island.

Elle choisit donc la deuxième option, quitte Boston pour un nouveau départ et s’installe chez sa Mamina. C’est aussi pour Lexie le meilleur moyen d’être sur les traces de sa maman décédée quelques années plus tôt.

Mais alors qu’elle se trouve sur la voie de la guérison et de la reconstruction, elle va faire l’étrange rencontre d’Austin. Austin le bad boy a l’état brut, sombre, arrogant, sur de lui, caractériel mais aussi terriblement sexy… Même s’ils passent leur temps à se disputer, ses disputes cachent une réelle attirance entre eux deux, et la tension est de plus en plus palpable.

Doit-elle résister ? Doit-elle céder ? Austin aura-t-il raison de son cœur ? L’amour a-t-il une limite ?

Déjà je dois vous dire, j’ai vraiment plus qu’adorée cette romance, je pense que même avant les 50 premières pages, j’étais accro. La plume de l’auteure, Tina Ayme, est plus qu’addictive, elle est fluide et excellente rien à redire, le vocabulaire choisit n’est pas trop vulgaire, au contraire un vocabulaire riche et sexy.

L’histoire est vraiment captivante, d’ailleurs les 524 pages se lisent à une vitesse folle, les personnages sont vraiment attachants, contre toute attente Austin au-delà de son caractère de cochon, reste quelqu’un de touchant, avec un passé qui le laisse à fleur de peau, un personnage torturé comme je les aime. Alexandra reste mon personnage préféré, son histoire, son passé, tout en elle m’a bouleversé, elle est forte, combative, avec une force, elle se bat pour sa vie, même quand tout paraît impossible, elle trouve le moyen d’aller de l’avant, pour elle, pour ceux qu’elle aime, même après les dures épreuves qu’elle a dû affronter.

Un petit mot également pour les personnages secondaires, comme Zara l’amie fofolle de Lexie, un personnage sur qui j’aimerais en savoir un peu plus dans le prochain tome. Ou encore le personnage de Mamina, la grand-mère de Lexie, un personnage vraiment haut en couleur, une personne attachante que l’ont à pas envie de voir partir….

En bref, un vrai coup de cœur pour ce tome 1, j’ai vraiment hâte de lire le tome 2 You Kill Me Girl, hâte de retrouver nos héros, ce qu’ils vont devenir après toutes ses révélations et surtout savoir si toute cette histoire finira avec un happy end !!

Un grand merci encore aux éditions Hugo New Romance pour ce livre, il me tarde de me plonger dans la saison 2

 

Publié dans CHRONIQUES

La Nouvelle Chrono-Nutrition Illustrée

 

Aujourd’hui je vais vous parler régime, idéal avant l’été me dirait vous, mais un régime vraiment spécial, plutôt une réorganisation alimentaire.

Je vais donc vous présenter La Nouvelle Chrono-Nutrition Illustrée, la méthode pour mincir crée et élaborée par le docteur nutritionniste Alain Delabos en 1986. Une méthode qui vous permet de consommer tous les aliments habituellement interdits par les régimes classiques… Mais seulement au bon moment de la journée.

Le principe est simple, commencé très gras le matin, dense le midi, sucré l’après-midi (gras végétal) et terminer léger le soir. Cette méthode est un retour naturel de nous nourrir que malheureusement nous avons tendance à oublier

Car notre corps sécrète certaines hormones et libère des enzymes à des heures fixes, c’est pourquoi par exemple manger du fromage le matin va permettre à votre corps de l’éliminer plus facilement que si vous l’aviez mangés le soir.

Il y a quelques années j’ai moi-même testé cette nouvelle façon de manger, et bien évidemment j’étais très sceptique, comment perdre du poids en mangeant fromage, pizza, frites, chocolat, glace, pain etc ??? Faisant le constat que je n’étais plus à un régime prêt je me suis lancé.

Au bout de quelque mois j’ai perdu pratiquement 10 kg, mais seul problème dès que l’on stoppe de « s’alimenter correctement » notre corps reprend le dessus et reprend en double le nombre de kilos perdus.

Donc pour moi le fait de recevoir La nouvelle chrono-nutrition illustrée est pour moi le moyens de me relancer dans cette méthode, de recommencer et de rien lâcher.

Je pense même à me l’adapter en fonction de mes besoins et en étant en adéquation avec mon corps, oui j’ai tendance à ne pas écouter mon corps. Par contre il y a certains interdits donc je ne suis pas certaine de pouvoir me priver, comme les laitages, les fromages frais ou même la sauce soja ( j’aime trop les sushis/maki/sashimi pour ça lol ), mais sur le fond manger gras le matin ( j’aime le fromage donc pas de soucis) et finir light le soir est vraiment essentiel pour me permettre de liquider ses kilos en trop.

Au final je vous conseille de tester cette méthode pour vous en faire une idée, adapter le programme tout doucement comme on apprivoise un animal. Faite vous confiance, car je l’ai compris trop tard, la confiance en soi est indispensable pour n’importe quel régime. Par contre il se peut que vous n’adhériez pas du tout à la chrono-nutrition, ce n’est pas grave l’essentiel c’est de l’essayer. Mais cet ouvrage illustré est comme un carnet de bord, et va vous aider à calculer votre poids idéal, vous aider dans la préparation des repas, grâce à de nombreuses recettes, mais également vous rebooster au moment où vous aurez l’impression de ne plus rien contrôler.

Enfin un guide pour vous faire plaisir sans culpabiliser !!

Un grand merci aux éditions Hugo New Life pour l’envoi de ce livre

Publié dans CHRONIQUES

Le Brasier

31408052_335540346969217_2969234333379854336_n

 

Me revoilà avec la deuxième chronique sur le deuxième thriller que je viens de terminer Le Brasier, de Vincent Hauuy. C’est ici le deuxième roman de l’auteur, le premier étant Le Tricycle Rouge qui mettait déjà en scène le personnage principal du livre que je vais vous présenter. Malheureusement je n’ai pas eu la chance de lire le premier, mais cela n’empêche en rien la compréhension de celui-ci.

Noah Wallace est un profileur à la vie brisée, il a perdu sa femme en même temps que sa carrière dans un tragique accident.

Dans ce nouvel opus, nous retrouvons Noah Wallace, et nous apprenons qu’il est en quelque sorte Médium. Il est engagé par un ancien militaire le général Lavallée pour retrouver les assassins de sa fille Sophie, une amie de Noah. Bien qu’il ait reçu la vidéo de son exécution, Noah ne croit pas à sa mort, son intuition lui souffle que son amie est bien vivante, il fera tout ce qui est en son pouvoir pour le prouver.

Il va ainsi mener l’enquête avec sa partenaire de toujours, Clémence, ensemble ils vont faire le rapprochement entre plusieurs séries de meurtres et de suicides inexpliqués.

Hantés par de terrifiantes visions de plus en plus précises, Noah à bien du mal à distinguer le vrai du faux, surtout quand les visions sont celles d’un petit garçon sans visage et d’un étrange brasier. Comment ne pas sombrer dans la folie, et comment résoudre cette enquête ??

Comme je le disais plus haut je n’ai pas lu le premier tome, mais j’ai adoré ce deuxième opus. Déjà les personnages sont vraiment attachants, surtout Noah, on comprend vraiment que cet homme est vraiment brisé, on sent une fêlure, une blessure en lui que rien ne pourra jamais réparer. C’est mon côté fleur bleue qui parle mais j’aime beaucoup ce genre de personnage qu’on a envie de prendre dans nos bras et de réconforter.

Le livre tient néanmoins la distance, il y a des moments un peu moins forts, mais l’intrigue est vraiment captivante, j’ai tellement hâte de lire le prochain roman de Vincent Hauuy, car il respecte vraiment les codes du thriller, et il arrive à instaurer un climat prenant et intense, digne d’un film américain (alors qu’il est français).

En résumé un agréable moment de lecture, attention tout de même de ne pas lire ce livre comme une petite romance, car c’est une livre qui laisse à réfléchir, surtout avec ses thématiques abordés, ses personnages nombreux et complexes. Une véritable surprise encore grâce à Hugo Thriller, il n’y a pas à dire, je suis plus que conquise par cette collection.

Encore merci à Hugo Thriller pour ce livre, j’ai hâte de me plonger dans votre prochain thriller 🙂 

Publié dans CHRONIQUES

Innocente

31337880_335500940306491_2179230792121581568_n

 

Me revoilà aujourd’hui avec une nouvelle chronique, et quoi de mieux qu’un thriller de la collection Hugo Thriller. Je suis juste en adoration devant la qualité de cette collection, les livres sont époustouflants de vérités à chaque lecture. Je viens juste d’en terminer deux qui sont dignes d’un film, d’une efficacité remarquable, avec une ambiance qui vous met dans tous nos états!

C’est donc naturellement que je vous présente le premier que j’ai terminé, Innocente d’Amy Lloyd, l’auteure a remporté le Prix Douglas Kennedy du meilleur thriller étranger. Les droits ont déjà étaient acquis pour une adaptation au cinéma.

De par son résumé, ce livre m’a tout de suite interpellé, malgré les thèmes difficiles abordés, meurtres, couloir de la mort, amour, trahison….

Une journée de printemps 1992 dans la petite commune de Red River en Floride, une jeune fille de 11 ans disparaît. D’autres disparitions sont déjà survenus dans la région, et les preuves pointent vers un jeune marginal de 18 ans Dennis Danson. L’enquête très vite bâclée, le jeune homme sera condamné à mort pour ce crime.

Samantha qui vit en Angleterre, tombe sur ce procès, elle est tout de suite émue par ce jeune homme condamné à mort. Sam en est certaine il est innocent et elle le prouvera. C’est naturellement qu’elle va commencer à faire partie de plusieurs associations pour faire réviser le procès de Dennis, très vite cela devient presque obsessionnel. Très vite l’obsession laisse place à un sentiment nouveau envers lui.

Une relation épistolaire va débuter entre ses deux là, sur un coup de tête et surtout par amour, Samantha va tout quitter pour le rejoindre en Floride et pour l’épouser.

Finalement rejugé grâce à de nombreuses preuves qui laissent penser que l’arrestation de Dennis était un coup monté, il est jugé innocent, et ressort libre.

Très vite les projecteurs vont être braqués sur le couple, et le retour à la réalité à un goût bien amer. Sans compter sur le comportement changeant de Dennis. Est-ce que c’est la prison qui a brisé cet homme ? Est-il vraiment innocent ? Samantha commence à douter sérieusement…

Dès les premières pages l’auteure nous plonge dans une atmosphère sombre et malsaine qui continue tout le temps de la lecture, et même après avoir refermé le livre cette tension ne nous quitte pas pour autant.

J’ai vraiment aimé également l’idée de cette femme qui tombe amoureuse d’un « tueur », et qui quitte tout pour cette relation hors du commun. Une relation pleine de doute autant pour les personnages que pour le lecteur, puisque au final ses personnages sont tellement ambigus, qu’on se demande tout le long de la lecture si on peut vraiment leur faire confiance.

C’est d’ailleurs pour ça que j’adore me plonger dans un thriller, pour ses nombreux rebondissements, ses nombreuses questions, et cette tension palpable qui rend la lecture très addictive.

Même si Innocente n’est pas un coup de cœur, il n’en reste pas moins une très bonne surprise et un très bon moment de lecture.

Un grand merci aux éditions Hugo Thriller pour l’envoi de ce livre, mais également pour leur confiance

 

Publié dans CHRONIQUES

Dark and dangerous, saison 2

30713840_332691320587453_4511463291582676992_n

 

Comme promis moins d’une semaine après sa réception, je viens juste de terminer le tome 2 de Dark and dangerous love, de Molly Night. Comment vous dire, je l’ai dévoré encore plus que le premier tome, je n’en ai faits qu’une bouchée.

Nous avions laissé notre héroïne,Evelyn, dans une mauvaise position, mais nous la retrouvons dans ce deuxième tome, bien résignée à vivre au palais royal sous le joug du plus puissant et non moins terrible vampire Atticus.

Elle devra faire de nombreux choix pour survivre et sauver les êtres qui comptent le plus pour elle, car de mauvaises décisions seront fatales pour tous.

La gentillesse et la compassion d’Evelyn vont être mises à rude épreuve, et notre héroïne ne sait pas si ses qualités seront utiles pour sauver l’âme du ténébreux Atticus ainsi que la terre entière.

Pourra-t-elle un jour, aimer l’homme derrière la bête ?

Nous retrouvons donc une Evelyn en meilleure forme que dans le premier opus, elle est un peu plus forte et courageuse, une maturité certainement acquise après les terribles épreuves qu’elle a dû traverser et qui lui ont étaient infligés. Elle ne se laisse plus autant faire, et ne pleure plus autant, mais il n’en reste pas moins que des fois, j’aurais bien envie de la secouer un peu !!

Bon d’accord c’est vrai je n’arrive pas à être objective, ni même à détester Atticus. Il a beau faire des choses vraiment horribles et des choix terribles, je n’arrive pas à lui en vouloir ( même un peu lol), à chaque fois je lui trouve des circonstances atténuantes, sûrement mon côté fleur bleue, tout le monde est beau et gentil !!

En tout cas ce tome 2 m’a vraiment mis en appétit pour le tome 3 qui sortira le 16 mai prochain. La suite était vraiment plus que bien, encore mieux que le premier je pense, car là enfin on rentre dans le vive du sujet, on en apprends encore plus sur les personnages, la naissance des vampires et de leurs pouvoirs, pourquoi cette haine des humains, etc… Mais il reste vraiment un mystère que l’auteure laisse planer, au final qui sont les gentils et qui sont les méchants ??? Car même quand on est certain de savoir le rôle réel des personnages, il y a un nouveau détail qui fait tout basculer, et c’est d’ailleurs pour ça que Dark and dangerous love est un livre aussi addictif !!! On en oublie même que c’est une dark romance !

Bref si vous ne l’aviez pas encore compris, foncer lire ce deuxième tome, il est vraiment génial, et si vous n’avez pas encore pris le temps de lire le premier, vite rattraper votre retard, car c’est vraiment une histoire originale qui mérite d’être lu.

Encore merci aux éditions Hugo New Romance pour l’envoi de ce livre, j’ai hâte d’être au 16 mai pour enfin lire la suite.

 

Publié dans CHRONIQUES

1001 Animaux à trouver

 

Préparer vos enfants pour une merveilleuse expédition dans le monde des animaux. En passant par l’Arctique pour découvrir les ours polaires, la forêt tropicale pour faire connaissance avec les paresseux, ou encore en safari pour rencontrer les majestueux éléphants de la savane africaine.

C’est parti pour trouver 1001 animaux. Les enfants prendront vraiment plaisir avec ce livre « cherche et trouve », quel amusement à tourner les pages et de s’amuser à trouver les zèbres, les orques, les panthères des neiges, les kangourous ou même les requins.

Une expérience nouvelle pour les enfants qui n’ont pas encore voyagé, une expérience unique de voyager autour du globe, de visiter des régions encore inconnues de ses petites têtes blondes.

Les illustrations sont vraiment magnifiques, pleines de couleurs, avec des animaux réels qui donnent l’impression qu’ils vont bondir hors de leurs pages.

À la fin du livre il y a également des doubles pages « bonus » qui permettront de trouver d’autres animaux qui se sont cachés un peu partout !!

Voilà donc une bonne occasion de posséder dans sa bibliothèque ce livre, et de lui faire une place chez vous. Car outre le fait de développer le sens d’observation de l’enfant, il l’aidera également à apprendre à compter et reconnaître les chiffres.

Un grand merci aux éditions Usborne pour l’envoi de ce livre

Publié dans CHRONIQUES

100 Mandalas à colorier

 

Les éditions Solar présente une nouvelle collection de livres à colorier. Plus précisément des Mandalas à colorier.

L’art thérapie est depuis quelques années la nouvelle mode à ne pas rater, très diversifié l’art thérapie se présente sur plusieurs formes, et plusieurs thèmes. Cela permet de laisser libre cours à son imagination, sa créativité, et de ne plus se sentir envahi par le stress rien qu’en coloriant des motifs aussi beaux, les uns que les autres.

Les cahiers que je vous présente aujourd’hui sont 100 Mandalas Végétal à colorier et 100 Mandalas Celtes à colorier. Ce sont des dessins originaux et magnifiques, sur les thèmes des fleurs, de la nature, des plantes, mais encore également sur les signes celtiques et bretons.

J’adore vraiment l’Art thérapie, je crois que je dois avoir plus de 30 livres de coloriages, thèmes variés bien entendu, et je dois dire que j’ai étais agréablement surprise par ce petit livre de coloriage, les dessins sont très beaux, tellement jolis que j’ai eu un peu peur de les colorier, peur de les abîmer ! Mais je me suis lancé, et j’ai vraiment passé un très bon moment, seul point négatif, certains détails sont vraiment très petits, et il faut avoir le matériel adéquat pour colorier, sinon bonjour les dégâts. Et certains sont vraiment trop minimes pour pouvoir les colorier, mais bon c’est vraiment le seul point négatif.

La qualité du papier est une bonne surprise, très résistante, ne transperce pas du tout, les pages se détachent ce qui laisse une liberté en plus pour un bon moment de détente.

À la fin du livre, vous trouverez également des pages de notes, pour y noter vos coloriages ainsi que les dates de réalisations. Ce qui permet à certains d’avoir une sorte de journal de bord, pour ne pas se perdre dans la réalisation de leurs dessins.

Pour ma part, celui sur le thème végétal à vraiment était mon coup de cœur, même si j’adore l’autre, j’ai vraiment eu une préférence pour toutes ses fleurs, plantes…. Sûrement à cause des beaux jours qui arrivent, le soleil fait aussi cet effet.

Vous les trouverez en librairie pour la modique somme de 4,99 euros, une broutille quand on voit la superbe qualité du papier et des dessins!

Un grand merci aux Éditions Solar, pour l’envoi de ce petit livre de coloriage.