Publié dans CHRONIQUES

La Chocolaterie de Monsieur Lapin

Hello mes petites fées !

Je vous parle aujourd’hui d’un autre livre pour enfants que j’ai reçu de la part des éditions Mijade, La chocolaterie de Monsieur Lapin.

Un album complètement déjanté, haut en couleur, très drôle, idéal pour petits et grands, qui vous fera passer un agréable moment de lecture.

Monsieur Lapin est un vrai tyran avec ses employés, d’ailleurs les poules sont à deux doigts de se mettre en grève, les conditions de travail sont horribles, les vacances sont annulées… Et par-dessus le marché, Monsieur Lapin force les poules à manger deux fois plus de chocolats pour pondre encore plus d’œufs de Pâques, pour devenir encore plus riche, décidément l’argent monte à la tête de ce lapin.

Les œufs perdant de leurs qualités, les clients commencent à se plaindre, c’en est trop pour les poules qui sont décidées à ne plus se laisser faire, elles décident de manifester et de partir de la chocolaterie. Monsieur Lapin décide donc de fabriquer lui-même les chocolats de Pâques et de faire tourner la boutique tout seul, mais rien ne va se passer comme prévu… !!

J’ai vraiment adoré ce livre, une vraie petite bouffée d’air, rempli d’humour, une façon drôle et amusante d’aborder la fabrication des chocolats de Pâques, mais également la surproduction d’œufs pour les poules, et le bien-être des ouvriers au travail.

Les enfants ont plus qu’adorés ce livre vraiment sympathique, il vaut vraiment 17/20, dommage que le livre ne soit pas en chocolat ^^ !!

35545492_361430161046902_699021380716331008_n

Publié dans CHRONIQUES

Piège Conjugal

Hello mes petites fées

J’espère que vous allez bien, aujourd’hui je viens vous parler de ma dernière lecture, Piège Conjugal, un thriller aux éditions Presses de la cité. Je ne sais pas si vous en aviez entendu parler, mais en tout n’hésitez pas, c’est un livre qui vaut vraiment son cou d’œil, moi en tout cas j’ai passé un super moment de lecture, en même temps j’adore les thriller, forcément ça aide.

Jack et Alice sont follement amoureux, après avoir emménagé ensemble, la suite logique pour Jack était le mariage. Après une demande des plus romantiques, la préparation de la réception, les voilà prêt pour le jour J. Quand quelqu’un se marie, il y a toujours au moins un cadeau qui sort du lot par son originalité, et c’est ce qui arrive à Jack et Alice, en effet un riche client d’Alice leur fait un drôle de présent : l’adhésion au «  Pacte ». Le rôle de ce club secret et fermé ? Garantir aux couples qui sont membres, un mariage heureux et durable… en effet pour entretenir la flamme, Jack et Alice vont devoir se plier à certaines règles, s’offrir des cadeaux chaque mois, décrocher chaque fois que le conjoint appel, et surtout ne jamais parler du pacte à personne. Nos jeunes mariés sont séduits mais vont très vite s’apercevoir que le pacte dicte leur vie, et que chaque infraction au règlement, est sévèrement punie. Trop tard pour faire machine arrière, car on ne quitte pas le pacte, le pacte ne vous quitte pas non plus, c’est pour le meilleur et surtout pour le pire.

Jack et Alice vont tout faire pour réussir à sauver leur mariage, mais aussi leur vie.

Ce livre est une vraie descente aux enfers pour nos protagonistes, une tension psychologique qui va crescendo. L’intrigue est vraiment bien ficelé, crédible, sombre et très addictive, le lecteur ne souffle pas une minute, et ça franchement j’adore. L’auteure, Michelle Richmond, dénonce ici l’hypocrisie du mariage, la pression que peuvent se mettre de futurs mariés dans la réussite de leur union. J’avoue que moi-même j’ai étais intrigué et intéressé par cette idée du pacte, donc je peux facilement comprendre pourquoi nos héros ont signé, mais je n’aurais pas été bête au point de signer, prudence est mère de sûreté ^^ !!

J’ai aimé les personnages, qui sont des personnages lambda, monsieur et madame tout le monde ( ça aide à s’identifier), Jack et Alice sont prêts à tout par amour, ce qui les rend vraiment attachants.

Par contre, petit bémol, la fin, très déçue, mais c’est quoi cette fin bâclée ? En apnée durant toute ma lecture, forcément j’attendais une fin digne de ce que j’avais lu, mais non tout arrive très vite, sans saveur, une fin ouverte ( ce que je déteste dit en passant ), c’est ce qui fait que justement le livre ne soit pas un coup de cœur, même si j’avais grand espoir.

En résumé une très bonne lecture, je lui mets la note de 15/20.

Un sujet très intéressant, qui donne matière à réfléchir : et vous, seriez-vous prêt à tout pour réussir un mariage heureux ? Attention vous avez 4h hi hi hi

Encore merci aux éditions Presses de la cité pour l’envoi de ce livre

35301203_358081764715075_7696239987481640960_n

Publié dans CHRONIQUES

La dernière vie de Romy Schneider

Hello mes petites fées,

Je ne pense pas être la seule à avoir toujours eu une admiration pour la merveilleuse comédienne, disparue bien trop tôt, Romy Schneider. C’est donc tout naturellement que je me suis plongé dans la lecture du livre La dernière vie de Romy Schneider, paru aux éditions du Rocher, que je remercie énormément pour l’envoi de ce livre.

L’auteur, Bernard Pascuito, dresse ici une biographie incontournable de l’inoubliable interprète de Sissi. Depuis sa naissance à Vienne le 23 septembre 1938, jusqu’à sa disparition tragique le 29 mai 1982 à Paris.

Bernard Pascuito effleure avec douceur et sensibilité la vie torturée de cette brillante actrice, son enfance malheureuse, l’absence de ses parents, dès son plus jeune âge, qui va amplifier son sentiment d’abandon et sa recherche d’amour constante… C’est d’ailleurs ce qui la fera toujours osciller entre crises de déprime et crise de tendresse. Grâce à de nombreux témoignages, certains inédits, nous plongeons directement dans la vie intime de Romy, on découvre une personnalité de l’actrice qu’on ne voyait pas forcément à l’écran, ses amours avec le talentueux Alain Delon ( qui sera le grand amour de sa vie), la trop grande place que prenait sa mère et ses décisions pour sa carrière, qui entraînera de nombreuses disputes, avant que Romy ne coupe les ponts, définitivement, on découvre également une vie de souffrance, de malheurs, la perte tragique de son fils David, qui ne fera qu’accélérer sa descente aux enfers. Comment survivre après la perte de son enfant ??

35242169_357364221453496_3366646020896194560_n

 

 

En alternant avec finesse et douceur, entre son parcours familial et son parcours cinématographique, l’auteur nous parle d’une Romy battante, courageuse, qui malgré les horreurs de la vie, continue d’émerveiller, de par sa présence, sa beauté et l’amour qu’elle éprouve pour sa carrière d’actrice. Son dernier film sera pour elle une bouée de sauvetage, un moyen de rester en vie, ou du moins survivre ( car personne ne peut vivre après une telle perte), c’est donc en toute simplicité, et en douceur, que se fait le récit des 10 derniers mois de vie de Romy Schneider, sans bruit, de peur de la déranger.

La lecture de ce livre me laisse pantelante, une histoire déchirante, qui laisse un goût amer et un goût d’inachevé, car pour moi elle avait encore tellement de choses à apporter, à faire, elle laisse derrière elle, un héritage cinématographique, mais également une petite fille orpheline, femme maintenant, mais qui a dû se construire sans la présence d’une maman.

Heureusement ses œuvres perdurent et perdureront encore longtemps, car Romy Schneider est éternelle.

Publié dans CHRONIQUES

You Kill Me Girl – Saison 2

 

Hello les fées,

Après mon énorme coup de cœur pour You kill me boy de Tina Ayme, j’avais vraiment hâte de lire la suite, enfin retrouver notre couple Lexie et Austin que nous avions laissé en bien mauvaise posture après la découverte du lourd secret d’Austin. Mon coup de cœur s’est essoufflé, je n’ai pas réussi à retrouver la même intensité que dans le tome 1, mais c’est souvent le cas avec les suites. Mais rassurez-vous je ne lâche pas pour autant, j’ai vraiment aimé ce tome 2, et je veux la suite que l’on retrouvera dans le dernier tome You Kill Me Baby.

34612955_353470205176231_6659264977615978496_n

Revenons-en à nos moutons, l’histoire reprend plusieurs mois après la fin du tome 1, après la révélation du secret d’Austin. D’ailleurs ils essayent tant bien que mal de se remettre de cette éprouvante séparation sans trop y arriver, c’est pourquoi Lexie décide de se faire interner en Irlande histoire de se ressourcer et tenter d’oublier Austin, chose quasi impossible, en attendant sa rentrée universitaire à New York.

Se sentant plus forte que jamais, elle décide donc de se mettre en quête de son demi-frère, pour ainsi boucler la boucle et se rapprocher de sa famille. Mais cette rencontre ne sera pas vraiment comme elle l’imaginait… C’est à ce moment qu’Austin réapparaît dans sa vie, lui qu’elle avait tellement eu de mal à oublier, lui qui est son premier véritable amour, sauront-ils se retrouver ? Sauront-ils balayer le passé et tout recommencer ? Et par-dessus tout, saura-t-elle lui pardonner ? Car Lexie et Austin sont vraiment faits pour être ensemble !!

Bon c’est vrai j’ai bien dit plus haut que je n’ai pas retrouvé le coup de cœur que j’avais eu pour le premier tome, mais j’ai vraiment bien aimé ce second opus, j’avais vraiment envie de retrouver Lexie et Austin ( même si je l’ai trouvé moins présent dans ce second tome, dommage). Les personnages sont un peu plus matures que dans You kill me boy, ce ne sont plus des lycéens, mais des étudiants, avec une vie différente. D’ailleurs on le ressent dès les premiers chapitres du côté de Lexie, elle est moins capricieuse et moins colérique, on la retrouve mature, plus sûre d’elle, même plus encline au pardon, et à tourner la page de son passé, je l’ai vraiment trouvé plus adulte…comme dans le premier tome j’ai adoré ce personnage que la vie n’a pas épargné.

En ce qui concerne Austin, ahh Austin, je l’adore, je crois que je ne serais jamais objective avec lui, on retrouve dans ce tome 2, un jeune homme, pas cet adolescent versatile et irresponsable, mais un jeune homme sensible, prêt à se racheter, et surtout être présent pour son fils. D’ailleurs tous les passages avec son enfant, m’ont vraiment fait chaud au cœur, j’étais vraiment émue, enfin on découvre le vrai visage d’Austin, et ça n’a pas de prix.

34745530_353470168509568_7458438269756243968_n

La fin nous laisse dans tous nos états, avec des questions sans réponses, mais qui seront forcément traitées dans le tome 3, You Kill me Baby.

En résumé j’ai vraiment aimé ce second opus, il reste pour moi une agréable surprise tout de même, moins que le premier je sais, mais d’un autre côté il est plus dans l’émotion, et ça fait du bien un peu de temps en temps.

D’ailleurs je lui attribue la note de 14/20

Encore une fois Tina Ayme nous aura fait passer par énorme tourbillon d’émotions, merci !

Merci également à Célia des éditions Hugo Romance, pour l’envoi de ce livre ^^

Publié dans CHRONIQUES

Les Jumeaux de Piolenc

Hello les fées,

Je reviens aujourd’hui pour vous parler d’un coup de cœur littéraire Les jumeaux de Piolenc.

Ce livre a d’ailleurs reçu le prix du meilleur thriller français 2018, et ce n’est pas peu dire, car ce roman le mérite amplement. L’auteure Sandrine Destombes est pour moi une très belle découverte, C’est la première fois que je lis un de ses romans, mais ce ne sera sûrement pas la dernière, car je vais suivre son travail de très près, c’est quelqu’un avec un talent à l’état pur, et elle mérite tout le bien que l’on peut dire d’elle.

J’ai commencé ma lecture hier, j’ai tellement eu du mal à le refermer, je voulais absolument aller au bout de ma lecture sans en perdre une miette, vous allez d’ailleurs comprendre pourquoi.

Août 1989, Solène et Raphaël, des jumeaux de 11 ans disparaissent dans le Vaucluse. Le gendarme Jean Wimez mène l’enquête mais malheureusement les enfants restent introuvables, jusqu’à ce que 3 mois plus tard, Solène, soit retrouvée.morte. Le gendarme passera 30 ans à essayer de résoudre cette affaire, mais en vain.

Juin 2018. 30 ans après la disparition des jumeaux de Piolenc, de nouveau, des enfants disparaissent. Et si l’histoire recommençait ? Wimez désormais à la retraite va tout tenter avec l’aide de son successeur, pour retrouver ses enfants disparus, et par la même occasion résoudre enfin l’énigme de la disparition des jumeaux de Piolenc.

Les événements s’enchaînent, mais il est trop tard pour faire marche arrière, jamais ils n’auraient pu s’attendre à ce qu’ils vont découvrir….

Voilà le décor est planté, je ne peux malheureusement pas en dire plus.

Ce thriller est vraiment un petit bijou de perfection, comme je l’ai dit plus haut, il est dur de le refermer car dès les premières pages nous sommes emportés dans un tourbillon qui ne nous lâche que lorsque la dernière page a été tournée. Pourtant c’est une histoire banale de disparition ( comme certains diront) mais pas du tout, c’est une histoire qui vous retournera le cerveau, chapeau Sandrine !

L’intensité ne fait que monter de pages en pages, sans moments de répit, et ça j’adore vraiment, c’est d’ailleurs ce que j’apprécie le plus dans un thriller. Concernant les personnages, j’ai eu une forte empathie pour nos deux amis gendarmes, ainsi que pour Victor le papa des jumeaux, des personnages vraiment très bien construit, criant de vérité.

J’ai eu beaucoup de soupçons en ce qui concerne le dénouement de l’histoire, pour ne pas dire que je me doutais de tout, mais même avec ses soupçons, j’ai étais vraiment soufflée par cette fin, mais quelle histoire vraiment !!

Je vais donc terminer, en vous conseillant de lire ce thriller vraiment déroutant, j’espère qu’il vous fera frisonner de plaisir.

Ce livre est vraiment une agréable découverte, c’est d’ailleurs pour cela que je lui attribue la note de 19/20, j’ai hâte de lire le prochain de Sandrine Destombes, retenait bien ce nom, vous n’avez pas fini de l’entendre ^^

Encore merci à Marie et Célia des éditions Hugo Thriller pour l’envoi de ce livre

34202890_352679548588630_8252395521684013056_n

Publié dans MES PROCHAINES LECTURES

Salon du livre – Sailly-Labourse 3 juin 2018

34368442_351854872004431_7578139077015240704_n

Aujourd’hui c’était le salon du livre de Sailly-Labourse, une première pour moi et certainement pas la dernière.  C’était juste incroyable de pouvoir approcher, parler, et échanger avec ses auteurs. Je me suis toujours demandé ce que ça faisait de rencontrer des « célébrités », des personnes qui nous font rêver et voyager, eh bien maintenant c’est chose faite, et je peux vous dire que ce sont des personnes comme vous et moi, ce sont des personnages adorables, à l’écoute, gentils… Je n’ai qu’une hâte, pouvoir y retourner. Car forcément je me suis retrouvée toute timide devant tant d’auteurs, j’ai quand même pu leur laisser mes cartes de visite, et ça j’en suis fière.

Je vous laisse en photo mes deux achats du jour, malheureusement je ne pouvais pas en acheter plus, budget restreint, mais j’espère pouvoir en recevoir certains en SP :). Je suis vraiment heureuse d’avoir acheté le roman de Sophie Jomain  » Fais-moi taire si tu peux! » j’avais tellement envie de le lire, en plus j’ai même eu droit à ma petite dédicace hihi ❤ ,

J’ai également rencontré deux auteures vraiment adorables Stéphanie Pèlerin et Fanny Vandermeersh  ( je vous laisse en lien leurs blogs littéraires d’ailleurs ^^ ).

En bref une jolie découverte, en route pour la 5e édition l’année prochaine ❤

Publié dans CHRONIQUES

Dark and dangerous love, saison 3

Hello les fées,

Il y a quelques semaines de ça je vous ai parlé de mon coup de cœur pour la saga Dark and dangerous love. Et enfin j’ai terminé le dernier tome, j’avais tellement envie d’en savoir plus, d’avoir les réponses à mes questions, et au vu du résumé, je me suis carrément jeté sur le livre.

Nous reprenons l’histoire directement là où elle s’était arrêtée dans le tome 2. Atticus dévoré par sa passion pour Evelyn va tenter le tout pour le tout, jusqu’à lui mentir pour obtenir ce qu’il désire le plus. Notre héroïne tiraillée entre ses sentiments, accepte une dernière fois de lui faire confiance.

Malheureusement la vérité éclate toujours, la confiance qu’Evelyn avait envers le roi s’effondre et elle ne sait plus vers qui se tourner. Jusqu’à ce que Lucifer en personne lui propose un marché. Mais un pacte avec le diable n’est jamais sans conséquence pour une simple humaine, Evelyn aura-t-elle une chance d’en sortir vivante, pour enfin retrouver sa liberté ?

Je préfère ne pas en dire davantage pour laisser le suspens et ne pas spoiler votre future lecture.

Depuis le tome précédent j’avais énormément d’attentes pour le tome 3, et au final je suis vraiment resté sur ma faim. Je m’explique, pour moi nous restons toujours à la surface, l’auteure ne va jamais en profondeur concernant les événements de l’histoire ou des personnages. Surtout pour Evelyn j’ai cette impression qu’elle n’a pas évolué depuis le premier tome, elle est resté la même personne têtue, naïve et énervante. Je ne parle pas d’Atticus qui lui est malheureusement toujours fidèle à lui-même avec son comportement détestable ( même si bon j’ai tendance à lui pardonner un peu).

Je suis déçue de ne pas retrouver davantage les personnages d’Hansel et d’Ethan, l’histoire avance bien trop vite à mon goût, l’impression de ne pas réussir à digérer toutes les informations données par l’auteure.

D’ailleurs en parlant d’aller trop vite, s’il y a bien quelque chose que j’ai détesté c’est la fin, pour moi c’est une fin bâclée, sans saveur, bien loin des premiers tomes. Je pense que l’auteure s’est perdue un peu elle-même dans ses intrigues et ses personnages, c’est dommage car il y avait vraiment matière à agir différemment, surtout concernant certains personnages.

Voilà pour finir je reste vraiment mitigée par cette lecture, j’avais tant d’espoirs pour ce tome 3, j’espère que l’auteure ressortira bientôt d’autres livres pour que je puisse oublier cette fin qui m’a laissé sur ma faim hi hi hi !!

Pour ce dernier tome je lui ai mis la note de 13/20 car j’avais vraiment apprécié les 2 tomes précédents.

Un grand merci à Olivia des éditions Hugo&Cie pour l’envoi de cette saga 🙂

 

34075948_349943878862197_7128402163708985344_n

Publié dans CHRONIQUES

Sweet Heart

Hello mes petites fées,

Aujourd’hui je viens vous parler de la romance SweetHeart que j’ai terminée cette semaine. Une jolie découverte autant pour l’histoire que pour l’auteure, qui a une plume plus qu’addictive, en effet j’ai plus que dévorait ce petit pavé de 430 pages. Aux menus petites douceurs, premier amour qui refait surface, de l’émotion et une petite dose de sexe, ce qui nous donne un roman que j’ai vraiment adoré et dont forcément j’ai envie de vous parler.

Sweetheart est l’histoire de Saylor qui après avoir annulé son mariage quelques mois auparavant, reçoit une invitation pour le mariage de son ex-fiancé, Mitch et de sa nouvelle copine, oui celui là même qu’elle avait planté juste avant leur mariage. Et le comble de l’horreur pour Saylor c’est que Mitch a repris exactement le même faire part, les mêmes couleurs, la même date… Tout est pareil à par le nom de l’heureuse élue.

Saylor aurait dû brûler cette invitation mais non, par un malheureux concours de circonstances, le carton réponse est envoyé, en stipulant qu’elle sera bien présente mais qu’en plus elle sera accompagnée, l’angoisse !!!

C’est là que réapparaît dans sa vie, Hayes Whitley, star du cinéma mais également le premier et le seul amour de Saylor. Il est parti il y a 10 ans sans explications, mais ne serait-ce pas le moment de tout recommencer ? Car elle n’a jamais véritablement réussi à l’oublier, et lui non plus. C’est d’ailleurs le moment des explications vu qu’il sera son cavalier pour ce mariage catastrophique !!

Parfois les morceaux de la vie peuvent se recoller, notre premier amour mérite une seconde chance, il faut juste savoir la saisir !

J’étais vraiment curieuse de découvrir ce livre, le résumé me faisait plus que l’oeil et j’avais bien entendu parler de l’auteure grâce à la saga Driven (que j’ai vraiment envie de lire ) qui fait l’unanimité sur bookstagram.

Je n’ai vraiment pas étais déçue l’histoire est vraiment belle, nous sommes vite plongés dans la vie de Saylor et Hayes, on a cette impression de les connaître, de partager leur vie, leurs coups durs… Ils sont vraiment attachants, Saylor est une femme courageuse, qui n’abandonne jamais et pourtant la vie n’a jamais été tendre avec elle. Hayes quant à lui est juste l’homme parfait ( enfin comme je me l’imagine), il revient dans la vie de Saylor pour se faire pardonner et la reconquérir même si au début on ne sait pas vraiment ce qu’il veut, c’est d’ailleurs pour ça qu’on dévore les pages du livre, on veut vraiment savoir, si ses deux là vont finir ensemble hi hi.

Je vous recommande donc forcément cette lecture, vous allez terminer ce livre avec le sourire aux lèvres, les yeux pétillants et l’envie de crier votre amour.

J’ai bien envie également d’instaurer à partir de maintenant un petit système de notation pour les livres que j’ai lus.

 Pour celui-ci, je mettrais 15/20 ^^^

Je voudrais remercier les éditions Hugo&Cie pour leur confiance ainsi que pour l’envoi de ce livre

33992390_349902568866328_193726952312406016_n


Publié dans CHRONIQUES

Le monstre sous le lit

Hello mes petites fées !

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler du livre pour enfants que j’ai reçu de la part des éditions Mijade. J’adore vraiment ce genre de livre qui nous fait faire un bond en arrière, et repenser à l’époque où les parents nous lisaient l’histoire du soir. Pour moi le moment de raconter une histoire était mon moment préféré et j’essaye à l’heure actuelle de le reproduire avec ma nièce et mon neveu.

C’est à eux, d’ailleurs, que j’ai raconté l’histoire « Le monstre sur le lit ».

l’histoire d’une famille de souris et leurs souriceaux qui vivent sous un lit, et chaque jour ils sortent de chez eux pour aller faire leurs courses dans les placards de la cuisine. Mais une chose bruyante, bizarre et effrayante se trouve sur le lit, et il devient difficile de s’aventurer hors de la chambre. Un soir les souriceaux Mia et Hector décident avec courage, d’affronter le monstre qui se trouve sur le lit. Bien des surprises les attendent… !

J’ai vraiment adoré cet album, les enfants encore plus, les auteurs nous offrent un voyage rempli de mystères, une histoire attendrissante, qui aidera les enfants à surmonter leurs peurs, car c’est bien connu l’imagination peut parfois jouer de drôles de tours.

Les illustrations sont vraiment très belles également, les couleurs vives captivent immédiatement les enfants, ils arriveront facilement à se mettre dans la peau de Mia ou d’Hector car les personnages ont la particularité d’avoir des trais presque humains.

Je ne peux que vous recommander vivement cette magnifique petite histoire, pour les jeunes enfants à partir de 3 ans.

Je tiens vraiment à remercier les éditions Mijade pour l’envoi de ce livre vraiment adorable.

Publié dans CHRONIQUES

Comment maigrir sans rien manger?

33194576_346552909201294_7577865809721032704_n

Hello les petites fées, je sais ça fait un petit moment que je n’ai pas posté de chroniques mais en ce moment je suis débordée ^^. Donc je vais vite me rattraper en vous parlant aujourd’hui de comment maigrir juste avec le rire, impossible hein ? Pourtant c’est le défi du livre Comment maigrir sans rien manger, qui vous fera perdre du poids grâce à ce débordement d’humour.

Il est vraiment difficile d’entamer un régime, de perdre du poids, ou tout simplement d’oser s’avouer qu’il est grand temps de changer ses habitudes alimentaires, surtout quand on voit à la TV les stars et mannequins sans aucun défaut. Rassurez-vous ces femmes sont comme vous et moi, c’est seulement qu’elles ont plus de temps pour elles, le maquillage en plus et surtout un bon logiciel de retouche photos !!

Voilà pourquoi ce livre est fait pour vous, car grâce à lui vous allez vous déculpabiliser de tout ce qui peut vous gâcher la vie et surtout vous faire mourir de rire, profitez-en chaque fou rire c’est 10 calories de perdu.

Je crois que je n’ai jamais autant rigolé en lisant un livre, il y a un truc drôle à chaque page, et il y en a 149. Coco et Bénédicte arrivent, avec ce faux guide sur les régimes, à nous faire prendre conscience que nous sommes belles avec nos rondeurs et nos bourrelets, que les régimes ce n’est pas forcément la solution à tous, mais elles nous apprennent également à nous aimer et à nous assumer comme n’importe quelle femme.

C’est d’ailleurs avec plaisir que je recommande ce guide, il faut l’apprécier , le savourer, le dévorer, mais surtout l’aimer, car il mérite d’être lu.

Je finirais avec cette citation qui me résume bien et qui résume, je le pense, la vie des femmes comme moi, qui se battent avec leurs kilos en trop.

« Aux femmes, plus belles qu’elles ne le pensent.

Aux hommes qui leur ressemblent.

À ma balance bien planquée sous mon lit.

À mon miroir qui me dit que je suis belle quand je souris.

À mes bourrelets car ils me tiennent chaud.

À tous les régimes que j’ai commencés sans jamais les terminer…. »

Je remercie vraiment les éditions de l’Archipel pour l’envoi de ce livre vraiment hilarant.