Publié dans CHRONIQUES FILMS

Captain Marvel

On se retrouve aujourd’hui pour parler du dernier film sorti chez les studios Marvel, le tant attendu Captain Marvel ! Grande fan des films Marvel, je ne pouvais évidemment pas rater celui-ci.

Résumé du film : Captain Marvel raconte l’histoire de Carole Denvers qui se retrouve malgré elle au centre d’une guerre galactique entre deux espèces d’extraterrestres : les Skrull et les Kree. Ayant oublié la grande majorité de sa vie, à part ses six dernières années, Carole, appelée alors Vers, est également à la recherche de sa véritable identité. Rapidement, elle devient l’une des super-héroïnes la plus puissante de l’univers.

Chronique :

Fan des films Marvel, je dois dire que ce film répond parfaitement à mes attentes. C’est avec plaisir que nous découvrons enfin l’identité de Captain Marvel, dont il avait été fait allusion à la fin de The Avengers : Infinity War. L’histoire se déroule d’ailleurs vingt ans avant celui-ci. On y découvre un Nick Fury jeune, découvrant l’existence d’extraterrestres et de personnes aux capacités surhumaines. J’ai adoré revoir Nick Fury et le découvrir plus jeune, plus insouciant et plus drôle aussi. Il m’a à de nombreuses reprises fait rire par ses petites répliques bien placées. C’était agréable de voir une autre facette de sa personnalité et d’enfin découvrir la raison pour laquelle il a un cache-oeil. Même si celle-ci est assez surprenante !

J’ai également beaucoup apprécié découvrir la façon dont Captain Marvel avait obtenu ses pouvoirs et ce qu’elle était capable d’en faire. Et je dois le dire, Thanos n’a qu’à bien se tenir face à elle ! On découvre une héroïne puissante, n’ayant peur de rien ni de personne et faisant preuve d’une énorme force de caractère. Elle ne cesse de se relever encore et encore et d’améliorer son potentiel. Son petit côté taquin n’a cessé de faire rire les spectateurs dans la salle et rajoute un côté marrant à son personnage d’héroïne. Bref, Captain Marvel est devenue l’un de mes personnages préférés de l’univers Marvel ! Et n’oublions pas d’évoquer Goose, le fameux chat roux qui se trouve être bien plus qu’un chat et qui nous a fait mourir de rire à de multiples reprises. A partir de maintenant, je vous conseille de vous méfier des chats !

N’oublions pas d’évoquer les deux scènes post-génériques. Habitués de Marvel, vous ne pouvez évidemment pas les manquer. Autant la deuxième scène, nous montre juste comment Nick Fury s’est retrouvé en possession du tesseract pour le premier Avengers, autant la première semaine, nous met directement en haleine pour Avengers Endgame. Je ne vous en dirai pas plus sur cette scène pour éviter les spoils mais sachez que si vous êtes déjà impatients de retrouver nos amis les Avengers et de découvrir la suite d’Infinity War, cette scène ne fera qu’accentuer votre impatience ! Vous l’avez donc compris, je serai une des premières à aller voir Endgame !

Enfin – et surtout dirai-je – je me dois d’évoquer notre regretté Stan Lee. J’ai énormément aimé l’hommage qui lui est rendu et ce dès le tout début du film. J’ai aimé revoir les différents rôles qu’il a pu interprété dans tous les films Marvel et la fameuse mention  » Thanks Stan ». Un hommage très poignant qui nous rappelle à tous que cet univers existe entièrement grâce à lui. Alors oui, merci Stan Lee.

Vous avez envie de découvrir ce film ou même de le revoir? N’hésitez pas dans un premier temps à visionner cette bande-annonce !

La Fée Jo’

Publié dans CHRONIQUES

When It’s Real, Erin Watt

When It’s Real d’Erin Watt est un roman publié chez Hugo Roman que nous remercions d’ailleurs pour l’envoi ! Il fait parti du genre littéraire New Way.

Ce roman raconte l’histoire de Vaughn Bennett , orpheline de 17 ans devant s’occuper de ses deux petits frères avec l’aide de sa sœur depuis le décès de leurs parents. Etudiante et serveuse à temps partiel, elle se voit un jour proposer un drôle de contrat : Devenir la fausse petite-amie du célèbre Oakley Ford, popstar célébrissime de 19 ans ayant des millions de fans. Après une énième frasque relatée dans les médias, son équipe décide de redorer son image en lui trouvant une gentille et douce fausse petite amie. La famille de Vaughn plongeant sous les dettes et ayant besoin d’argent, Vaughn ne peut s’empêcher d’accepter. Mais qui dit que cette fausse relation ne finira pas par devenir une véritable histoire d’amour ?

Je dois avouer que j’ai eu pas mal de difficultés à me plonger dans la lecture de ce roman. Il m’aura fallu une bonne cinquantaine de pages avant de réellement m’intéresser à l’histoire car j’avais eu l’impression de déjà l’avoir lu il y a quelques années sur des sites de fanfiction. Au delà de cela, on arrive à deviner assez facilement certains pans de l’histoire (même si cela est certainement dû aux centaines de livres de romance déjà lus jusqu’à ce jour). Certains aspects en revanche, comme la relation entre Oakley et ses parents tout aussi célèbre, restent assez surprenants et nous attire encore davantage dans l’histoire.

J’ai beaucoup aimé voir évoluer la relation entre Vaughn et Oakley, passant d’une relation assez houleuse à une relation amicale puis amoureuse. J’ai également apprécié que l’auteur nous montre à la perfection à quel point il est difficile d’être célèbre, notamment avec tous les réseaux sociaux qui existent aujourd’hui.

Le gros point négatif de l’histoire reste cependant la fin que je trouve un peu bâclée. J’aurais aimé savoir ce qu’il advient de Claudia et Jim ou encore de Luke et de ses fausses rumeurs. J’aurais également apprécié en voir davantage concernant la relation d’Oakley et sa mère et la suite de la relation entre Vaughn et Oakley. Mais mis à part cela, le roman reste tout de même agréable à lire. L’écriture est fluide et plaisante et c’est ce qui, avant tout le reste, nous pousse à continuer notre lecture. Je ne lirais sans doute pas ce livre une seconde fois mais je ne regrette pas de l’avoir lu au moins une fois.

La Fée Jo’

Publié dans CHRONIQUES

La grande famille, Galia Bernstein

La grande famille de Galia Bernstein est un album Nathan et raconte l’histoire de Simon un petit chat qui pense être de la famille des félins. Rapidement, le lion, le puma, le tigre, la panthère et le guépard ne sont pas d’accord car selon eux, Simon n’a rien en commun avec eux. Ils vont alors exposer différents arguments.

J’ai trouvé cet album très plaisant à lire avec un enfant. Tout d’abord, on y découvre différents animaux que l’enfant connaît au moins de nom et qu’il prend plaisir à retrouver. L’histoire en elle-même est assez originale car on y voit les différents félins donner différentes caractéristiques sur leur appartenance aux félins. Alors qu’ils croient prouver au petit chat qu’il n’est pas un félin, leurs arguments ne vont qu’en faveur de Simon. Car oui, même s’ils ont tous des différences, ils possèdent tout de même de nombreux points communs qui les classent dans la même espèce.

Cette petite morale de fin montre bien aux enfants que ce n’est pas parce qu’il y a des différences entre différentes personnes qu’elles ne sont pas pour autant au même niveau.

La Fée Jo’

Publié dans CHRONIQUES

Attrape-moi, petit ours ! / Mon imagier-jeu des véhicules

Aujourd’hui, on se retrouve pour une nouvelle chronique littéraire mais cette fois-ci axée sur deux albums de jeunesse ! Ces derniers sont parus chez les éditions Nathan que je remercie d’ailleurs pour leur envoi !

 » Mon imagier-jeu des véhicules » met en scène les différents moyens de locomotion utilisés dans différents milieux : en ville, sur les routes, sur un chantier, sur l’eau, dans le ciel, en vacances. Cela permet aux enfants à partir de 6 mois de découvrir ou redécouvrir différents véhicules. La petite question intégrée à chaque page telle que  » Où est le scooter? » comme sur la première de couverture ainsi que la molette qui fait apparaître différents véhicules quand on la tourne rend l’album encore plus intéressant et ludique car l’enfant apprend alors à reconnaître par lui-même certains véhicules.

Etant nourrice, j’ai été ravie de voir l’enfant de 3 ans que je garde me demandait de relire plusieurs fois l’album de jeunesse. Il essayait même de retenir par lui-même à quel nom correspond chaque véhicule, de façon à pouvoir énumérer lui-même les véhicules qui apparaissaient sur les pages. Il s’agit donc à coup sûr d’un album de jeunesse que je réutiliserais !

 » attrape-moi, petit ours! « , quant à lui, met en scène un petit ours cherchant à s’amuser avec un autre animal sur la banquise et qui ne trouve qu’un petit poisson orange pour jouer. Evidemment, vous l’aurez compris, ce livre est conçu spécialement pour les bébés (dès 10 mois) !

J’ai trouvé cela agréable que soient fournis avec le livre les deux petits animaux principaux. Les bébés peuvent s’amuser avec les deux animaux en bois et même tenter de les replacer dans les emplacements prévus aux différentes pages. Les bébés ayant besoin de manipuler les objets, j’ai trouvé cela très ludique et amusant pour eux. J’ai également beaucoup apprécié la présence de différents animaux polaires sur chacune des pages, montrant bien aux bébés que sur la banquise il existe de nombreux animaux, autre que les ours polaires. On peut donc voir au fil de l’album des pingouins, un orque, des phoques et une mouette. Sans oublier évidemment notre petit ours et notre poisson.

Si vous avez un bébé et que vous souhaitez lui faire découvrir différents animaux, n’hésitez pas à vous procurer ce magnifique album de jeunesse !

La Fée Jo’

Publié dans CHRONIQUES FILMS

Ralph 2.0

Ralph 2.0 est un film d’animation signé les studios Disney et racontant la suite de l’histoire de Ralph la Casse et Vanellope que l’on a pu découvrir dans Le Monde de Ralph.

Cette fois-ci, Ralph quitte le monde des jeux d’arcade pour s’aventurer avec sa fidèle meilleure amie dans un tout nouveau monde : l’Internet. La raison? Le volant de la borne d’arcade de Sugar Crush – le jeu de Vanellope – est cassé et il leur en faut un nouveau de toute urgence pour que le jeu ne soit pas débranché indéfiniment. Problème : un seul volant est disponible dans tout l’internet et il faut alors que nos deux personnages réunissent assez d’argent pour pouvoir l’acheter. Dépassés par le monde qui les entoure, ils sont contraints de demander de l’aide aux habitants d’Internet et notamment de Yesss, la créatrice et l’algorithme principal du site tendance BuzzzTube.

Après avoir adoré le premier volet de l’histoire de Ralph et Vanellope, j’avais hâte de voir ce que les réalisateurs nous avaient réservé dans ce deuxième opus. Et je ne suis pas déçue, l’ayant trouvé encore mieux que le premier. C’était un plaisir de retrouver cette puissante amitié qui unit nos deux personnages. Le monde d’internet est très bien représenté, notamment avec la présence des différents réseaux sociaux, des pubs intempestives, des virus, etc. J’ai aimé le petit passage avec les oiseaux de twitter qui partagent en à peine une seconde la même photo. Cela montre bien la réalité de tous ces réseaux et sites que contient l’Internet.

Une scène du film m’a particulièrement marqué. Celle où on voit Ralph découvrir la méchanceté des internautes à son égard et où Yesss essaye de le réconforter en disant qu’il ne faut jamais lire les commentaires sur Internet. Ce petit passage dénonçant le cyber-harcèlement était très bien placé et pourrait permettre aux enfants regardant ce film d’animation de mieux comprendre ce sujet très important dans notre société actuelle.

Mon passage préféré reste sans aucun doute le passage que l’on voit en partie dans la bande annonce : la rencontre entre Vanellope et les princesses. Je n’en dis pas plus sur ce point pour vous laisser le découvrir pleinement par vous-même. Il y a également de nombreuses références à d’autres disneys et films et j’ai apprécié la petite référence faite au regretté Stan Lee. Même la scène post-générique à la toute fin du film m’a fait très rire.

Bref, ce film est excellent et je vous le conseille fortement ! Adultes ou enfants, vous ne serez pas déçus !

La Fée Jo’

Publié dans CHRONIQUES FILMS

A Star is born

Aujourd’hui, je viens vous parler d’un film qui a cartonné au box-office ces derniers mois : A Star is born avec dans les rôles principaux Bradley Cooper et Lady Gaga !

Résumé du film : Star de country un peu oubliée, Jackson Maine découvre Ally, une jeune chanteuse très prometteuse. Tandis qu’ils tombent follement amoureux l’un de l’autre, Jack propulse Ally sur le devant de la scène et fait d’elle une artiste adulée par le public. Bientôt éclipsée par le succès de la jeune femme, il vit de plus en plus mal son propre déclin…

Un excellent film que je conseille à tout de monde de voir sans ne plus tarder! De très bons dialogues, de magnifiques musiques et surtout d’excellents acteurs et chanteurs ! Bradley Cooper nous montre une nouvelle fois à quel point il est excellent en tant qu’acteur mais cette fois-ci également en tant que chanteur. On lui découvre une voix magnifique, voix que j’ai adoré entendre tout au long du film.

Quant à Lady Gaga, on la retrouve dans le rôle d’une jeune femme en pleine ascension dans la célébrité, rôle qu’elle joue parfaitement. J’ai adoré la voir aussi naturelle et redécouvrir sa magnifique voix tout au long du film. On découvre également tout son talent d’actrice et j’espère qu’on le redécouvrira très rapidement. J’ai également beaucoup apprécié la présence des drag-queens qui apportent une touche d’humour dans ce film très poignant, touchant et surtout très émouvant. Je n’ai pu m’empêcher de pleurer durant les dix dernières minutes du film, comme pratiquement toutes les personnes qui étaient présentes dans la salle de cinéma.

Si vous voulez découvrir ce film ou le redécouvrir, n’hésitez pas plus longtemps !

La Fée Jo’

Publié dans CHRONIQUES

Drive me to love , N.C. Bastian

Il y a une semaine, nous avons eu l’opportunité de nous rendre au salon de la Romance à Orchies où de multiples auteurs étaient présents dont l’auteur du roman dont je vais vous parler dans cette chronique.

Couverture du livre

Drive me to love de N.C. Bastian raconte l’histoire de Noah, étudiant ultra-populaire qui enchaîne les soirées, les filles mais aussi – et surtout ! – les courses de voitures toutes plus dangereuses les unes que les autres et de Mélissa qui, elle, déteste ce genre de mauvais garçon et ne ressemble en aucun cas aux filles que fréquente habituellement Noah. Cependant, bien que nos deux protagonistes ne semblent rien avoir en commun, Noah ne cesse de vouloir apprendre à la connaître, ce qui ne sera pas sans danger….

L’écriture du roman est fluide, les mots se lisent les uns après les autres avec aisance, ce qui rend la lecture très agréable. Et que dire de l’histoire? L’auteure parvient à nous y faire plonger dès les premiers chapitres et à nous faire tomber amoureux aussi bien de Noah que de Mélissa, qui chacun à leur façon , parviennent à nous attendrir avec leur douloureux passé et leur caractère bien trempé. Il s’agit avant tout d’une magnifique histoire d’amour que je regrette d’avoir lu aussi rapidement, tant je voulais rester avec eux ! 444 pages n’auront pas suffi à me rassasier et j’espère retrouver les deux personnages dans un prochain roman, même s’il ne s’agit que d’un spin-off sur des autres personnages du roman (comme Zohra et Christopher). Croisons les doigts !

Si vous êtes fan d’histoire d’amour, que vous aimez les bad boy et les histoires pleines de danger, alors n’hésitez pas plus longtemps ! Ce roman est fait pour vous !

La Fée Jo’

Publié dans CHRONIQUES FILMS

Astérix : Le Secret de la Potion Magique

Cela faisait un petit moment qu’on devait aller au cinéma avec mes petits frères et nous avons opté pour ce film d’animation produit par Louis Clichy et Alexandre Astier qu’ils ont carrément adoré ! Nous retrouvons avec plaisir nos deux compagnons gaulois accompagné de leur fantastique druide.

Cette fois-ci, l’histoire se concentre principalement sur Panoramix et son rôle de druide. Victime d’une chute lors de la cueillette du gui, il décide de se trouver un successeur pour assurer la survie du village. Accompagné d’Astérix et Obélix, il part alors à la recherche d’un druide talentueux au sein du monde gaulois à qui transmettre le secret de sa Potion Magique parce qu’évidemment, il ne peut pas le confier à n’importe qui !

En tant qu’adulte, on comprend très vite qui va obtenir ce fameux secret qu’est la recette de la potion magique mais cela reste tout de même une surprise pour les enfants qui s’avèrent être très satisfaits du choix. Dans la salle de cinéma, les enfants ont beaucoup ri et je dois dire que nous aussi ! On retrouve agréablement la folie des gaulois, la force des femmes, le ridicule hilarant des romains et l’amitié infaillible de nos deux gaulois préférés. Bref, ce nouvel opus d’Astérix est un film très agréable à voir, surtout accompagné d’enfants !

La Fée Jo’

Bande-annonce du film
Publié dans Non classé

Welcome Back!!!!

Welcome back aux Fées Culturelles.

Oui, je sais mon absence fut longue suite à de nombreux projets, mais pas de soucis je reviens plus en forme que jamais dès aujourd’hui, et avec une nouvelle équipière qui rejoint le petit banc des fées, la fée Jo’ 😊

Forcément, qui dit nouvelle fée, dit réunion d’équipe pour réfléchir à de nouvelles surprises et pourquoi pas un petit concours….Restez à l’affût 🤓😍😁

La Fée All’ et La Fée Jo’

Publié dans CHRONIQUES

Anna Todd, Stars : nos étoiles perdues

On se retrouve aujourd’hui pour parler du dernier roman d’Anna Todd intitulé Stars et publié chez les éditions Hugo Roman. L’histoire se concentre autour de Karina Fischer qui travaille comme masseuse à Atlanta. Alors qu’elle se sent enfin réellement bien pour la première fois de sa vie grâce à son métier et sa maison qu’elle vient juste d’acheter, Karina fait la rencontre de Kael, un soldat très silencieux mais qui l’apaise et l’aide à remettre en perspective différentes choses de sa vie. Petit à petit, les deux protagonistes ne vont cesser de se rapprocher et Karina va vite découvrir la véritable personnalité de Kael. Une belle histoire d’amour naissante entre deux personnages qui ne semblent rien avoir en commun, mis à part l’armée.

52320374_669448173453335_2852776896444235776_n

J’attendais ce livre avec impatience depuis un petit moment car j’avais adoré la saga After du même auteur. J’avais hâte de retrouver la plume de l’auteure et dès les premières lignes, j’ai été ravie de la retrouver. Son écriture est toujours très agréable et rend le roman très fluide à lire. Le fait qu’il s’agisse d’une histoire inspirée de sa propre vie m’a également beaucoup poussé à m’intéresser à ce roman je dois l’avouer. Cependant, j’ai été quelque peu déçue par les côtés un peu trop prévisible de l’histoire, comme notamment la fin de ce premier tome que l’on devine assez rapidement dès les premiers chapitres. Il s’agit toutefois d’un roman très agréable à lire et je compte quand même me procurer la suite dès qu’elle sortira en espérant être davantage surprise dans l’intrigue de l’histoire.

Citation du livre : « Les étoiles les plus brillantes sont celles qui se consument le plus vite, nous devons donc les aimer tant que nous le pouvons. »

La Fée Jo’