Publié dans CHRONIQUES

When It’s Real, Erin Watt

When It’s Real d’Erin Watt est un roman publié chez Hugo Roman que nous remercions d’ailleurs pour l’envoi ! Il fait parti du genre littéraire New Way.

Ce roman raconte l’histoire de Vaughn Bennett , orpheline de 17 ans devant s’occuper de ses deux petits frères avec l’aide de sa sœur depuis le décès de leurs parents. Etudiante et serveuse à temps partiel, elle se voit un jour proposer un drôle de contrat : Devenir la fausse petite-amie du célèbre Oakley Ford, popstar célébrissime de 19 ans ayant des millions de fans. Après une énième frasque relatée dans les médias, son équipe décide de redorer son image en lui trouvant une gentille et douce fausse petite amie. La famille de Vaughn plongeant sous les dettes et ayant besoin d’argent, Vaughn ne peut s’empêcher d’accepter. Mais qui dit que cette fausse relation ne finira pas par devenir une véritable histoire d’amour ?

Je dois avouer que j’ai eu pas mal de difficultés à me plonger dans la lecture de ce roman. Il m’aura fallu une bonne cinquantaine de pages avant de réellement m’intéresser à l’histoire car j’avais eu l’impression de déjà l’avoir lu il y a quelques années sur des sites de fanfiction. Au delà de cela, on arrive à deviner assez facilement certains pans de l’histoire (même si cela est certainement dû aux centaines de livres de romance déjà lus jusqu’à ce jour). Certains aspects en revanche, comme la relation entre Oakley et ses parents tout aussi célèbre, restent assez surprenants et nous attire encore davantage dans l’histoire.

J’ai beaucoup aimé voir évoluer la relation entre Vaughn et Oakley, passant d’une relation assez houleuse à une relation amicale puis amoureuse. J’ai également apprécié que l’auteur nous montre à la perfection à quel point il est difficile d’être célèbre, notamment avec tous les réseaux sociaux qui existent aujourd’hui.

Le gros point négatif de l’histoire reste cependant la fin que je trouve un peu bâclée. J’aurais aimé savoir ce qu’il advient de Claudia et Jim ou encore de Luke et de ses fausses rumeurs. J’aurais également apprécié en voir davantage concernant la relation d’Oakley et sa mère et la suite de la relation entre Vaughn et Oakley. Mais mis à part cela, le roman reste tout de même agréable à lire. L’écriture est fluide et plaisante et c’est ce qui, avant tout le reste, nous pousse à continuer notre lecture. Je ne lirais sans doute pas ce livre une seconde fois mais je ne regrette pas de l’avoir lu au moins une fois.

La Fée Jo’

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s