Publié dans CHRONIQUES

The Hate U Give

29749202_323518658171386_2001183011_o

Je viens tout juste de terminer The hate U give le premier livre d’Angie Thomas, et je préfère vous faire ma chronique de suite, à chaud, tant que tous les détails sont encore bien présents dans ma tête.

Ce roman est la fois un thriller, un roman réaliste, un roman politique et social mais également un hymne à l’amour et à la paix.

L’auteure nous plonge dans un univers dur, mais qui nous fait réaliser à quel point rien ne tourne rond dans le monde et à quel point la vie peut être dur pour ceux qui sont nées du mauvais côté de la barrière.

Je ne trouve pas mes mots, tellement ce roman m’a pris aux tripes, tellement ma lecture m’a bouleversé je n’arrive pas à décrire les sentiments qui évoluent en moi, à l’instant où je vous écris ses mots, alors je vais essayer de mettre du sens à mes pensées pour vous présenter cette perle rare.

The hate U give – La haine qu’on donne, nous emmène à la rencontre d’une jeune Afro-américaine de 16 ans, Starr « la lumière dans les ténèbres », qui vit dans un quartier difficile rythmé par les guerres de gangs. Pour lui assurer un avenir meilleur, ses parents l’ont scolarisé dans une école privée, chaque jour elle se retrouve piégée entre deux mondes et à devoir choisir comment se comporter dans un endroit où sa couleur de peau détonne dans le paysage.

Un soir pourtant sa vie entière bascule et se retrouve malgré elle témoin de l’assassinat de son meilleur ami Khalil par un policier blanc.

Starr va vite se rendre compte que malheureusement la justice n’est pas toujours celle qu’on espérait, qu’ils vont tout faire pour que l’affaire soit enterrée, et tandis que les gangs commencent à faire pression sur elle et sa famille, la jeune fille va apprendre à être fière, remonter la tête et que la seule arme pour se battre, c’est sa voix.

Je pense que ce livre est plus qu’un coup de cœur pour moi, plus qu’une révélation, il nous permet de voir plus loin que notre petite vie, plus loin que l’indifférence que l’on peut malheureusement témoigner, quelquefois envers ceux qui sont différents. Il faudrait arrêter de ne voir qu’un noir et blanc, et c’est vraiment le message que l’auteure nous fait passer, nous méritons tous d’être entendus et respectés « Vos voix comptent, vos rêves comptent, vos vies comptent. »

Je suis révolté de voir et de constater qu’en 2018 rien n’a changé, nous parlons encore de racisme, de couleur de peau, du besoin de se faire justice…

Même si le combat de Starr n’est pas le mien, j’ai un jour, comme elle voulut me faire entendre, et c’est pour cela que cette histoire me bouleverse tellement. Durant ma lecture, j’ai partagé les moments de joie, de tristesse, de doute, de peur ( j’ai même eu cette boule au ventre au moment où Starr devait témoigner ).

J’ai également eu un coup de cœur pour la famille de Starr, une famille qui n’est pas parfaite, mais tellement aimante malgré leur passé atypique et douloureux.

Je vais terminer, en ayant un mot pour Angie Thomas, c’est son premier roman, mais on sent toute la maîtrise, avec son style d’écriture bien à elle, elle n’a pas peur de dénoncer la violence qu’elle-même à sûrement vécue durant sa jeunesse.

Je pense que ce roman parle et parlera à beaucoup de monde, adolescents, jeunes adultes ou même adultes. Il mérite d’être lu partout dans le monde, car il offre une belle leçon de vie, d’amour et de paix. Je vous laisse avec cette citation

« The hate U give little Infants fucks everybody, la haine qu’on donne aux bébés fout tout le monde en l’air »

Un énooorme merci aux éditions Nathan pour ce livre magnifique, je suis heureuse d’avoir pu le lire avant sa sortie le 5 avril prochain.

2 commentaires sur « The Hate U Give »

  1. Cette chronique ma donné des frissons et ma donné envie de lire le livre. Les détails que tu donnes se rapporte vraiment à la réalité de ce qu’on vit actuellement

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s