Publié dans Non classé

Trois filles en colère

Tout commence par une trouvaille au fond d’une valise dénichée chez un brocanteur au fond de laquelle se trouvaient des lettres…

Elles débutent en août 1966 pour s’achever en novembre 1968. Les plus grands trésors finissent toujours par être découverts … D’un côté, Berlin, son mur, la surveillance, la violence, la tuerie, la terreur. Je me rappelle alors la chute du mur diffusée à la télé mais sans trop connaître son histoire . De l’autre les mêmes ingrédients, sans le mur, mais en Grèce. J’ignorais complètement cette phase de l’Histoire! L’exil des familles, les secrets, lourds, pesants … Trois familles, adultes, enfants, et adolescents qui se cherchent, découvrent l’Amour, se questionnent, cherchent un sens à leurs vies. Pour finir, par ce tumulte, ce vent de liberté, de changement Mai 68, que je n’ai pas connu mais que grâce à ce récit j’ai ressenti j’ai compris, j’ai imaginé et senti ce vent de révolte d’insuffler en moi comme si j’y étais ! Sans nul doute, l’auteure, née d’un père grec et d’une mère allemande a voulu découvrir chaque Pays et son Histoire. Un récit qui nous fait ressentir toutes les émotions : peur, amour, joie, détresse, tristesse, colère… brillamment illustrée par des photos, affiches, notes, et lettres. 330 pages, Éditions Gallimard, Octobre 2017, 13€50. Même la couverture nous intrigue et nous invite à la lecture.

image1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s