Publié dans CHRONIQUES

Mon petit cœur de beurre

Émouvant. Le livre de Natasha St Pier est dédié à son fils Bixente, atteint d’une cardiopathie congénitale. Peu de personnes le savent, mais il s’agit de la première cause de mortalité infantile liée à des malformations. Natasha St Pier raconte son histoire, de la découverte (un peu inattendue) de sa grossesse jusqu’à l’opération de son fils à cœur ouvert à à peine 4 mois de vie. « Une anomalie cardiaque, une tétralogie de Fallos. Son septum, n’est pas complément fermé. Son artère pulmonaire est trop petite. Son aorte est déplacée. Il va falloir l’opérer. » Avec 3 cas existants dans sa famille, la chanteuse se pose des questions. Existe -t-il une hérédité à la maladie ? Elle aimerait le savoir. Comprendre. Bixente, d’ailleurs arrivé le jour de l’attentat du Bataclan le 13 novembre 2015, s’en sortira. A travers tous ces moments de vie, elle raconte sans pudeur son combat, son implication dans l’association « Petit cœur de beurre » dont elle est désormais la marraine. « Les stars et les vedettes aussi sont victimes des accidents de la vie. La célébrité ne protège ni de la maladie ni de la mort. Elle n’empêche ni les doutes ni la tristesse. Elle ne permet pas d’influencer le destin. » « On ne découvre la force qui est en nous que lorsque l’on est confronté à une épreuve qui parait à priori insurmontable ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s