Publié dans CHRONIQUES

Loupé !

 

Loupe

Christian Voltz propose ici une juxtaposition de deux temporalités : la poésie et l’hyper-communication, ou encore la contemplation et l’hyper déconcentration.

On a ici deux générations, le jeune, debout et suspendu à son smartphone avec lequel il fait des photos, joue, tout cela sans aucun regarde sur le monde qui l’entoure, puis un homme plus âgé mais pas insatisfait du spectacle qui s’offre à lui : une chenille qui devient papillon, une fleur qui se fane, …

Le bus va bientôt arriver, mais qui va le louper ?

Sans doute celui qui se retrouvera avec une batterie complètement vidée!

Sortie le 18 octobre 2017 aux éditions le Rouergue.

Loupe (1)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s